La marche mondiale de la voile

La Marche mondiale pour la paix et la non-violence (2) "bat son plein". La 27 d'octobre commence l'étape "Mer Méditerranée de la paix", de Gênes et la 5 de novembre se tiendra la réunion avec le bateau de la paix

Le 27 d'octobre de 2019 de Gênes commence “Mer méditerranée de la paix“, La route maritime de la Marche mondiale pour la paix et la non-violence de 2, l'événement pacifiste qui a débuté à Madrid le 2 d'octobre et qui se terminera au 8 March 2020 dans la capitale espagnole.

Dans le cadre des itinéraires de la Marche, qui a débuté dans les cinq continents, commence la croisière en bateau depuis la capitale de la Ligurie »Méditerranée de la paix“, Parrainé par le Comité international de la marche, en collaboration avec: Fondation de l'Exode par Antonio Mazzi qui a mis à disposition l'un des deux voiliers de la communauté de l'île d'Elbe, l'association pour la promotion de la culture marine La Nef de Carta della Spezia et la Bougie Union Italienne de Solidarité (Uvs).

Le voyage partira du bras de mer devant le Mu.Ma de Galata

Le voyage partira de l'embarcadère devant le Galata Mu.Ma, musée de la mer et des migrations de Gênes, et s'arrêtera à Marseille et à Barcelone, dont l'arrivée coïncidera avec l'atterrissage du Bateau de la paix, le navire-ONG japonais du même nom qui navigue dans le monde depuis 35 ans dans le but de promouvoir la culture de la paix, le désarmement nucléaire, la protection des droits de l'homme, la protection de l'environnement et le développement durable.

Après la ville catalane, le navire fera escale en Tunisie, à Palerme et à Livourne. La dernière escale sera à Rome, par voie terrestre, pour la réunion avec la Société géographique italienne, où le journal de voyage sera présenté.

«Paix, désarmement nucléaire, droits de l’homme et environnement: ce sont les thèmes de la Marche mondiale 2 qui, dix ans après la première, traversera un monde dans lequel se déroulent trente guerres et dix-huit zones de crise.

Au centre de notre action se trouve la demande faite aux États de ratifier le TPAN

«Au centre de notre action, il y a la demande aux États de ratifier le Traité sur l'interdiction des armes nucléaires et l'engagement de trouver un moyen de désarmer les armes classiques. Des concepts déjà contenus dans la Déclaration de Barcelone de 1995 au Forum pour la paix en Méditerranée, signée par les pays membres de 12 », explique Tiziana Volta Cormio, membre de l'équipe internationale de la Marche.

«Une déclaration qui est restée sur le papier. Ce que nous voyons tous les jours en Méditerranée est intolérable: l’Europe, qui a reçu le prix Nobel de la paix à 2012, est toujours le théâtre de grandes violences et n’est pas en mesure de le remplir.

Les armes quittent l’Europe et se multiplient les manifestations dans lesquelles les enfants sont autorisés à entrer (comme à Vicenza, Rimini et bientôt à Brescia).

Pour cette raison, nous avons décidé de "marcher" par voie maritime. Nous voulons aussi témoigner de la nécessité de dire assez aux mots de haine et de violence qui font face aux différentes cultures qui dominent la Méditerranée, mais aussi de dénoncer la violence contre l’environnement, le milieu marin en particulier dont dépend le climat. Nous voulons le faire avec l'arme puissante de la non-violence active. ”

Exodus n'a pas seulement mis des «bandages» sur les personnes qui trébuchent

«En cette période de profonde crise de la société, de la politique, de la société et des relations, comme celle que nous traversons, qui nous fait grandir et nourrit des sentiments de peur, de méfiance et d’intolérance, il est important de donner des signaux forts et tangibles, en réagissant avec pas de violence

Depuis des années 35, Exodus a non seulement mis des «bandages» sur les personnes qui trébuchent, mais a également œuvré quotidiennement pour communiquer des valeurs positives dans les écoles, la famille et la société afin de fournir des réponses alternatives et efficaces à la société. problèmes sociaux graves, avec une approche éducative.

Pour cette raison, nous avons toujours adhéré aux manifestations de «protestation pacifique» et aux initiatives sur des questions importantes, qui fournissent aux enfants les outils nécessaires pour s'adresser et vivre de manière critique et active dans la société.

La décision de rejoindre la Marche mondiale pour la paix 2 confirme cette élection en arrière-plan, a déclaré Don Antonio Mazzi, président de la Fondation Exodus, et le fait de «marcher» par la mer est un choix doublement important.

Parce que le voilier est un lieu éducatif et thérapeutique extraordinaire, qui promeut des valeurs telles que le respect mutuel, le partage, la discipline, la capacité à s’impliquer, l’esprit d’adaptation, l’effort, la beauté et le contact avec la nature, principes qui nous avons besoin de notre éducation et donc aussi de l'éducation pour la paix.

La Marche mondiale pour la paix et la non-violence de 2: comment s’associer et participer

La première édition de la Marche mondiale pour la paix et la non-violence, conçue par Rafael de la Rubia, fondateur de l'organisation humaniste Mundo sin Guerras y Sin Violencia, s'est tenue à 2009-2010 et couvrait les pays 97. Pour la deuxième édition de la Marche, outre les chemins de la paix qui traverseront tous les continents (en Italie, il passera de Trieste, Fiumicello (Ud), Vicence, Brescia, Varèse, Alto Verbano, Turin, Milan, Gênes, Bologne, Florence , Livourne, Narni, Cagliari, Olbia, Rome, Avellino), Reggio Calabria, Riace, Palerme), le Comité d’organisation a lancé un appel aux organisations pacifistes, aux droits de l’environnement et aux droits civils, aux citoyens Période de mars, initiatives sur leurs territoires concernant les questions de mars de 2019-2020:

- le désarmement nucléaire. Dans 2017, soixante-dix-neuf pays ont signé le TPAN, le traité sur l'interdiction des armes nucléaires. Avant le traité, les armes nucléaires étaient les seules armes de destruction massive à ne pas faire l'objet d'une interdiction totale (les armes chimiques et bactériologiques le sont), l'article 15 de la TPAN stipule qu'elle n'entrera en vigueur que lorsque les États 50 auront ratifié et déposé ratification Actuellement, les pays 33 ont ratifié le réseau TPAN, il manque 17 pour que le traité soit effectif. L'Italie n'a pas ratifié le TPAN.

  • Refondation des Nations Unies, avec la constitution au Conseil de sécurité d'un Conseil de sécurité environnementale et d'un Conseil de sécurité socio-économique.
  • Développement durable et lutte contre la faim dans le monde
  • Défense des droits de l'homme contre toutes les formes de discrimination
  • La non-violence en tant que nouvelle culture et la non-violence active en tant que moyen d'action.

Dans le cas d'associations italiennes, la demande d'adhésion doit être envoyée à italia@theworldmarch.orgpour le reste adhesiones@theworldmarch.org.
Plus d'informations sur le site: www.theworldmarch.org
5/5 (2 avis)

4 réflexions sur "La Marche mondiale sur toutes les voiles”

  1. Félicitations à Tod @ s!

    2ª Marche mondiale pour la paix et la non-violence, après le succès historique de la 1ª in 2010, activité connexe du Séminaire mondial interdisciplinaire permanent sur «La culture de la paix et de la non violence» des Nations Unies (UNESCO-IPT-UCM), Présidé par Fernando Pardos Díaz.

    Félicitations à tous! ...?

    réponse

Laisser un commentaire