Manifeste

Manifeste de la 3ème Marche mondiale pour la paix et la non-violence

Quatorze ans après la Première Marche mondiale pour la paix et la non-violence, les raisons qui l'ont motivée, loin de s'atténuer, se sont renforcées. Aujourd'hui le 3ª Marche mondiale pour la paix et la non-violence, est plus que jamais nécessaire.

Nous vivons dans un monde où la déshumanisation s’accroît, où même les Nations Unies ne sont pas une référence dans la résolution des conflits internationaux. Un monde ensanglanté par des dizaines de guerres, où le choc des « plaques géopolitiques » entre puissances dominantes et émergentes touche en premier lieu les populations civiles.

Avec des millions de migrants, de réfugiés et de déplacés environnementaux qui sont poussés à défier des frontières pleines d’injustice et de mort. Où ils tentent de justifier les guerres et les massacres par des conflits autour de ressources de plus en plus rares.

Un monde dans lequel la concentration du pouvoir économique entre quelques mains brise, même dans les pays développés, toute attente d’une société de bien-être.

Bref, un monde dans lequel la justification de la violence, au nom de la « sécurité », a conduit à des guerres aux proportions incontrôlables.

Pour tout cela, les participants du 3ª Marche mondiale pour la paix et la non-violence , « nous, le peuple », voulons lancer un grand cri mondial pour :

«Nous sommes à la fin d'une période historique sombre et rien ne sera plus comme avant. Peu à peu, l'aube d'un nouveau jour commencera à poindre ; les cultures commenceront à se comprendre ; Les gens éprouveront un désir croissant de progrès pour tous, sachant que le progrès de quelques-uns ne se termine par un progrès pour personne. Oui, il y aura la paix et, par nécessité, on comprendra qu’une nation humaine universelle commence à prendre forme. Pendant ce temps, ceux d’entre nous qui ne sont pas entendus travailleront dès aujourd’hui dans toutes les régions du monde pour faire pression sur ceux qui décident, pour diffuser les idéaux de paix basés sur la méthodologie de la non-violence, pour préparer le terrain pour des temps nouveaux. .»

Silos (2004)

PARCE QU'IL FAUT FAIRE QUELQUE CHOSE !!!

Je m'engage à soutenir cela au mieux de mes capacités et sur une base volontaire. 3ème Marche Mondiale pour la Paix et La non-violence qui quittera le Costa Rica le 2 octobre 2024 et, après avoir fait le tour de la planète, se terminera également à San José de Costa Rica le 4 janvier 2025, cherchant à rendre visibles et responsabiliser ces mouvements, communautés et organisations, dans une convergence globale des efforts en faveur de ces objectifs.

Je signe:

Ce site Web utilise des cookies propres et tiers pour son bon fonctionnement et à des fins d'analyse. Il contient des liens vers des sites Web tiers avec des politiques de confidentialité tierces que vous pouvez ou non accepter lorsque vous y accédez. En cliquant sur le bouton Accepter, vous acceptez l'utilisation de ces technologies et le traitement de vos données à ces fins.    Voir
Confidentialité