L'Équateur a mis fin à la Marche mondiale

L'Amiral Illingworth Naval Academy a été le cadre de la clôture de la 2e Marche mondiale

La Académie navale de l'amiral Illingworth c’était l’étape de la fermeture du 2ª World March pour la paix et la non-violence, chapitre Équateur. Élèves, enseignants, parents et invités spéciaux se sont réunis lors de cet événement.

Le programme a commencé avec l'entrée des autorités de l'Académie navale, Sonia Venegas Paz, présidente de la World Without Wars and Violence Association, ainsi que plusieurs de ses membres, suivis par l'équipe Commando et la brigade civique internationale, cette dernière formée par Étudiants portant des drapeaux de différents pays.

Au son des tambours, des tambours, des lyres et des cymbales, l'orchestre de guerre de ce centre d'étude a orné l'événement et a rendu hommage aux milliers de personnes qui ont rejoint cette grande journée dans le monde entier.

L'offre de l'acte était à la charge de l'avocat Iván Vaca Pozo, directeur de la Culture de l'Académie qui a exhorté les étudiants à cultiver dans chacune de leurs salles de classe une culture de paix et de non-violence. En outre, il a remercié la déférence que World Without Wars Équateur avait en les invitant à participer à la 1ère Marche sud-américaine et ce sont eux qui ont conclu la 2ème Marche mondiale dans notre pays.

L'exécution des symboles humains ne pouvait pas manquer, chacun des cadets a pris sa place jusqu'à former le signe de la paix. En outre, un autre groupe avec des gants blancs sur les mains a simulé le vol d'une colombe, tandis que son coordinateur a sorti un grand cœur, fait de ballons, vers le ciel.

"Sachant que vous pouvez vouloir que ce soit possible, enlevez vos peurs ..." c'est la mélodie que Lilly Chele a chantée, de la section de base pour femmes qui a mis la chanson Color Esperanza au public, qui espère que nous devons éliminer toutes sortes de l'agression entre les êtres humains.

Le folklore équatorien était également présent, vêtu de la tenue représentative de notre chaîne de montagnes, les danseurs avec un signe à la main ont dit «NOUS FAISONS LA PAIX, PAS LA VIOLENCE».

Enfin, grâce à l'association Couleurs pour la paix d'Italie, les participants ont été invités à visiter l'exposition de 120 peintures réalisées par des enfants du monde entier.

0/5 (0 avis)

Laisser un commentaire