Violence familiale ►️ Découvrir toutes vos clés

L’un des sujets les plus débattus de la période récente concerne la violence domestique et la place de la violence au sein de la famille dans le code pénal. Cela est dû au fait que dans les manchettes des nouvelles, les manifestations exercées par différents secteurs de la structure sociale n’ont pas cessé d’apparaître et c’est l’une des questions clés que Marche mondiale pour la non-violence poursuivre

La violence domestique est couverte par le code pénalc'est-à-dire qu'il possède son propre ensemble de règles et de lois en vertu desquelles les auteurs d'actes criminels dans ce domaine sont jugés. Si quelqu'un est impliqué dans un problème de cette nature, il est préférable de considérer rechercher des avocats spécialisés dans la violence domestique, car ils peuvent être de bons experts en la matière et aider à résoudre les problèmes complexes une fois qu’ils se sont déjà produits.

La violence domestique continue d’être l’un des problèmes les plus graves de la société aujourd’hui, en raison du fait qu’elle englobe différents conflits sociaux qui se produisent toujours dans les mêmes termes que la violence familiale émotionnelle, la violence collective. LGBT ou envers tout autre membre de la famille, les enfants, les femmes ou les personnes âgées, entre autres groupes.

Le crime de violence au sein de la famille est inclus dans la loi sur la violence domestique dans le code pénal. Si vous souffrez d'une situation telle que celle mentionnée dans le paragraphe précédent, il est nécessaire de vous adresser aux autorités compétentes ou de faire appel à une aide professionnelle pour résoudre cette situation.

Violence domestique: définition

définition de la violence domestiqueLa définition de la violence domestique est cet acte violent qui se produit dans le terme qui fait référence au même mot indica, "domo", c’est-à-dire maison ou maison. Cette violence intrafamiliale est généralement exercée par un membre de la famille envers un autre membre et comprend des actes de violence allant de l'utilisation de la force physique au harcèlement, en passant par l'intimidation ou le harcèlement.

Cela doit se faire au sein d'un ménage et doit être perpétré par un membre de la famille envers un autre membre de la même famille. Ce type de violence familiale ou domestique comprend généralement:

  • Violence physique, ce qui se traduit par le fait de frapper causant des dommages à la personne.
  • Violence sexuelle, à n'importe quel membre de la famille.
  • Menaces, physique ou psychologique
  • Violence domestique émotionnelle
  • Harcèlement ou abus économique qui implique une perte d’indépendance.

L'un des caractéristiques de la violence domestique, c’est qu’il est très difficile de compter les données réelles, étant donné qu’il s’agit généralement d’une stigmatisation sociale et ne dénonce pas ouvertement la violence domestique pour chaque acte commis. Il est donc difficile pour les autorités de conserver un registre exhaustif des cas de violence domestique plus fréquents que d'habitude. Environ quel âge est plus fréquent ou à quels niveaux socio-économiques sont plus fréquents.

Il est nécessaire de demander de l'aide et de rechercher une solution juridique. Parmi les indicateurs de la violence domestique, il y a l'isolement social de la personne ou de la famille touchée, car, selon les enquêtes sur la violence domestique, la plupart des cas ne sont jamais signalés et même, à compter pour les autres membres du cercle d'amis.

Le code pénal de la violence domestique

code pénal de violence domestiqueOn parle beaucoup du code pénal de la violence domestique et est-ce que souvent confondu avec la loi sur la violence de genre.

La première chose à clarifier est que, bien que les deux chiffres soient donnés dans la famille et rassemblés dans les articles 173 et 153 du Code pénal, il existe deux types de violence significativement différente, bien qu'ils restent des types de violence. après tout.

Que savons-nous de la loi sur ce type d'agression?

Violence domestique dans le code pénal Ce serait celui qui est exercé dans le noyau familial, c'est-à-dire sur les personnes qui vivent dans le même noyau. Il est donc destiné à protéger davantage de victimes pouvant survenir au sein de ce groupe et qui sont très complexes à laisser en raison du lien qui les unit.

Les cas pouvant se présenter sous cette dénomination sont très vastes, c'est pourquoi la loi laisse la porte ouverte à différentes interprétations, car elle est généralement axée sur les personnes vulnérables ou dans les régimes de placement familial. Par conséquent, il est nécessaire d'étudier chaque cas pour savoir ce qui est considéré comme une violence au sein d'une famille et ce qui ne l'est pas.

Donc à la question de Qu'est-ce que la violence domestique signifie?, on peut y répondre comme si cela se passait dans un noyau familial ou dans une maison. Si vous voulez avoir plus d'informations sur la violence domestique Il est nécessaire de se rendre dans des centres spécialisés dans ce domaine. En eux, des travailleurs sociaux, des juristes et des experts mettront à la disposition de toute personne ayant besoin d'informations et de mesures pertinentes en la matière.

Que pouvons-nous dire qui est exactement la violence au sein de la famille?

La loi sur la violence au sein de la famille stipule qu’il sera considéré comme une violation de cette violence, physique, psychologique ou émotionnelle, sur les membres suivants du noyau:

  • Couples, époux ou ex-époux
  • Couple, ça bien qu'il ne vive pas avec l'agresseur si un lien fort le rejoint.
  • Les descendants, ascendants, adoptés, frères et sœurs, parents proches du conjoint, doivent tous vivre avec l'auteur.
  • Mineurs incapables ou sous la garde parentale, la tutelle, la famille d'accueil ou la tutelle du conjoint.
  • Personne couverte qui se trouve à l'intérieur du noyau de coexistence avec l'agresseur.
  • Les personnes vulnérables qui sont gardées et placées dans des centres publics ou privés.

À l'heure actuelle, en raison de la crise économique, de nombreuses personnes ont été forcées de retourner dans le noyau familial précédent et de vivre ensemble, provoquant ainsi de nouveaux scénarios parmi les membres proches de la famille.

Actes criminels commis entre simples colocataires, ça ne rentre pas dedans du concept de violence domestiquecar, bien qu’ils soient obligés de vivre ensemble pour répartir les dépenses, il existe différents degrés de liberté. Parmi eux, il n'y a pas de lien émotionnel, que ce soit par eux ou par un membre de la famille qui est également à la maison.

Violence domestique selon l'OMS, affirme que le pourcentage d'agressions contre les femmes perpétrées par leur partenaire ou leurs anciens partenaires est beaucoup plus élevé que celui que peuvent subir des étrangers. Ce qui conduit à un niveau très élevé de conditions psychiques et physiques finit par les endommager psychologiquement, car ils sont constamment exposés à la violence.

Tous ces actes de violence à leur encontre ont accru les risques de problèmes de santé graves à moyen ou long terme.

Histoire de violence au niveau domestique

Pendant des décennies, la violence domestique ou intra-familiale englobe tout conflit survenu au sein d'une famille, sans distinction. Et c’est que même si de nos jours et il y a toujours eu hommes tués par la violence domestiqueDans de rares cas, ils sont généralement causés par une femme ou par un crime de haine envers l'homme commis par une femme.

Pour cette raison, une séparation a été établie entre les violences subies par les hommes au sein du noyau familial et celles subies par les femmes. Et, dans une plus grande proportion, les hommes sont maltraités ou agressés par d'autres hommes dans le cadre de la prétendue violence domestique, et les femmes sont également agressées par des hommes, pas par d'autres femmes, du moins dans la plupart des cas.

D'où la création d'une subdivision dans la loi sur la violence domestique, appelée violence de genre dans le corpus de violence domestique du CP

Jour de violence domestique

Il n'y a pas de journée de violence domestique spécifique en soi, mais il y a un journée internationale de la violence à l'égard des femmes. Chaque mois de novembre, 25 est commémoré depuis l'année 1981. Il vise à sensibiliser et à sensibiliser à la violence subie par les femmes dans le monde simplement parce qu'elles le sont.

Pour cette raison, il est si important à son tour avoir connaissance du code pénal qui englobe la violence domestique, savoir où inclure les différents faits et ne pas supposer que tous les crimes sont jugés de la même manière.

Organisations qui luttent contre cette violence

Différentes organisations qui offrent de l'aide aux personnes qui ont été victimes de violences domestiques ou de violences sexistes sont présentes partout dans le monde. Et est-ce Violence domestique, divorce et adaptation psychologique Ils peuvent être des processus durs et longs. Les personnes qui traversent ce besoin doivent avoir dans la plupart des cas des soins psychologiques, une maison de soutien et des groupes de personnes pour les aider à clore le cycle.

Il y a une infinité cas de violence domestique, parce que c’est un paradigme qui englobe différentes personnes, hommes, jeunes, femmes, enfants et personnes âgées. Chaque cas est différent et est soutenu par différentes organisations qui luttent pour le même but.

Différents types de violence domestique

  • caractéristiques de la violence au sein de la familleViolence domestique physique: les dommages causés au corps, blessures, contusions, contusions causées par des gifles, des poussées ou des coups de pied, entre autres.
  • Actes de violence: dévaluation, peurs, menaces, cris ou jalousie.
  • Violence sexuelle domestique: agressions sexuelles et impositions. Abus de pouvoir sur la personne en question pour obtenir un acte sexuel non désiré de l'une des parties.
  • Violence domestique économique: Ceci est très commun et est souvent confus. La privation d’argent ou le chantage produit lorsque l’une des parties ne l’a pas, est très fréquent et humiliant.

Crime de violence domestique et quoi faire avant

Les facteurs de violence domestique peuvent être nombreux C'est pourquoi beaucoup se demandent quoi faire face à la violence au sein d'une famille. Le crime de violence domestique est punissable par la loi. Par conséquent, si une personne vit ce genre de chose, la meilleure chose à faire est de faire appel à la police pour déposer une plainte afin de trouver une solution commune.

L’une des mesures généralement demandées aux victimes lorsque de tels actes violents se produisent est qu’elles prendre des photos de la violence domestique, car cela aidera le procès à prouver de première main les événements qui se sont produits. Ce sera l'un des principaux tests que les avocats peuvent utiliser pour gagner leur cause.

Il est important que tous ces cas soient traduits en justice, en particulier pour que la personne qui a commis l'acte criminel paye sa peine et puisse, dans certains cas, recevoir de l'aide. Une autre raison très importante est également que plus le code pénal juge de crimes de violence au sein de la famille, plus il est possible de créer une jurisprudence en matière de violence domestique, ce qui simplifie de plus en plus les batailles juridiques, car il y a plus de cas et de témoignages que de victimes. approuver les preuves et les jugements qui seront rendus.

Violence domestique émotionnelle

La violence intrafamiliale émotionnelle vise à attaquer des personnes par le chantage émotionnel, en recourant à leurs émotions pour les amener à accomplir des actes contraires à leurs valeurs ou à leurs intérêts, juste pour ne pas gêner une autre personne, dans ce cas, l'agresseur.

Violence conjugale LGBT

La violence domestique chez les LGBT est l’un des nouveaux facteurs cela devrait être inclus dans les études, les statistiques et les lois. Et ce nouveau modèle de famille est passé inaperçu au cours des dernières décennies et le moment est venu de constater qu’elles commettent des crimes, des abus et de la violence, comme dans d’autres foyers.

Violence domestique envers les hommes: quelle perspective adopter

C’est peut-être l’un des points sensibles de la violence intrafamiliale, Beaucoup de gens pensent que les hommes tués par la violence domestique, ne comptez pas comme des décès importants.

Ce qui doit être clair, c'est que tous les actes de violence sont les mêmes et que toutes les vies ont la même valeur au sein d'une société. La raison pour laquelle ces meurtres se produisent et les personnes qui les exécutent ne sont généralement pas les mêmes que lorsque ceux-ci se produisent à cause de la violence de genre.

Hommes tués par la violence domestique

Statistiquement, les hommes meurent généralement dans la plupart des cas aux mains d’autres hommes et pour des raisons différentes qui ne sont pas toujours liées les unes aux autres. Au contraire, la violence exercée contre les femmes dans la sphère domestique est généralement produite par des hommes et selon un schéma similaire.

Pouvons-nous indiquer le patriarcat comme étant à l'origine de cette violence?

hommes tués par la violence domestiqueDe nombreux analystes placent le format de famille patriarcale en tant que source de violence domestique et du genre. Quand les civilisations ont commencé à les comprendre, elles ont commencé à créer des agences de défense telles que le code pénal de la violence intrafamiliale et de genre.

L’histoire s’est forgée autour de la suprématie du genre masculin, ce qui a permis de fonder des familles, ce qui représentait un pouvoir solide pour l’État (composé d’hommes), car elles pouvaient préserver l’ordre et dicter à travers le patriarche de la famille que les doctrines étaient la Convient pour une "bonne famille".

Ce pouvoir et cette normativité sur ce qui est et devrait être une structure familiale ont créé une échelle de pouvoir et de violence qui, aujourd’hui, lorsque de nombreuses doctrines ont été publiées, continue de perpétuer l’idée, à savoir l’homme à la maison et l'État (masculin) dans la société, qui doit dominer et contrôler que tout suit son ordre établi.

La violence domestique n'est pas une situation qui se produit uniquement dans un pays ou dans une culture donnée. Beaucoup peuvent penser que dans les pays développés, la violence domestique est inférieure ou que le code pénal relatif à la violence au sein de la famille est beaucoup plus efficace que dans d'autres pays en développement.

Mais la vérité est que par exemple la violence domestique aux États-Uniss, qui est l’un des pays soi-disant les plus développés, a un chiffre inquiétant en matière de violence domestique, car ce n’est que dans le 2015 que plus de femmes que le 1600 ont été assassinées par des hommes avec lesquels elles entretenaient ou entretenaient des relations.

Comme mentionné précédemment, les conséquences de la violence domestique sont dévastatrices, car si elles aboutissent finalement à un meurtre, la rupture de la famille est très grande et produit le plus petit dommage physique et psychologique irréparable de la maison.

Ce type de comportement se produit dans toutes les couches sociales, quelle que soit la situation économique dans laquelle on est possédé, la violence domestique et plus spécifiquement la violence de genre peut se produire dans n'importe quelle situation, comme le cas populaire de violence domestique d'Osvaldo Rios. Cette personne est un acteur de feuilleton bien connu qui a plusieurs plaintes à l'égard de la violence domestique.

Le cycle de la violence domestique est très dangereuxet il est nécessaire de le rompre en dénonçant les cas dont il est victime, car c’est le seul moyen de pouvoir en sortir et d’essayer ainsi de mener une vie meilleure.

Caractéristiques de la violence au sein de la famille en Espagne

Le code pénal de la violence domestique en Espagne comprend différents types de violence, qui présentent à leur tour différentes caractéristiques de la violence domestique.

Grâce à la fortune légale, vous pouvez aujourd'hui lire beaucoup de données de violence domestique dans le contexte espagnol, ce qui rend ce corps plus fort et plus fort et doit faire face à un procès de violence intra-familiale avec différents arguments et poids juridiques.

Contrat pour les travailleurs victimes de violence domestique

En cas de violence intrafamiliale, certaines organisations proposent à ces personnes des emplois différents. Elles peuvent ainsi quitter le noyau familial, devenir indépendantes et avoir le courage de dénoncer les différents actes de violence dont elles ont été victimes.