Université des îles Baléares avec le mars

Les équatoriens ont été reçus par le vice-chancelier de ce centre d'enseignement supérieur

Une fois que l'équipe de base a visité le Maroc, elle s'est installée aux Canaries et a emprunté différents itinéraires.

La Française Martina Sicard s'est rendue en Mauritanie où elle a dû coordonner les activités en vue de l'arrivée du fondateur de World sans guerres, Rafael de la Rubia.

Charo Lominchar a séjourné à Las Palmas de Gran Canaria pour se rendre à Madrid avec ses compagnons.

Les Équatoriennes Sonia et Gina Venegas se sont rendues à Palma de Majorque, où elles ont terminé leur voyage par une visite à la Université des îles Baléares.

Les délégués de l’équipe de base ont été reçus par Mme Rosa Rodríguez, vice-chancelière de ce centre d’enseignement supérieur, très ouverte au dialogue sur le thème Marche mondiale, Paix et non-violence active.

Sonia Venegas a remis les livres des premières marches mondiale, centrale et sud-américaine à l'autorité éducative de la bibliothèque universitaire.

Le Dr Rodriguez était très heureux de la visite

Pour sa part, Mme Rodríguez a été très satisfaite de la visite et a proposé de s’exprimer devant le Conseil de l’Université afin de l’actualiser et d’essayer d’organiser des événements à l’occasion de cette grande croisade pour la paix dans le monde.

Sonia a également indiqué que l’équipe de la base espagnole 5 de novembre se réunirait à Barcelone pour participer à un grand événement à l’occasion du bateau de la paix traversant des ports de la Méditerranée.

La biologiste Pia Da Silva a également participé à cette visite. Elle est membre de l'association «Monde sans guerre et sans violence - Équateur), résidant actuellement en Espagne.

Enfin, nos compatriotes sont rentrés dans notre pays pour continuer à préparer la Marche mondiale au cours de la deuxième semaine de décembre de 2019, à travers le territoire équatorien.

0/5 (0 avis)

Laisser un commentaire