Paris et sa région célèbrent la Marche

PARIS ET SA RÉGION CÉLÈBRENT LA MARCHE MONDIALE POUR LA PAIX ET LA NON-VIOLENCE

Première projection en France du documentaire “Le début de la fin des armes nucléaires »

16 février, dans le cadre de la 2e Marche mondiale pour la paix et la non-violence, s'est déroulée dans le 12e arrondissement de Paris le première projection en France du documentaire Le début de la fin des armes nucléaires, organisé par les amis de Mundo sin Guerras y sin Violencia (partenaire ICAN) avec la collaboration de 100 ECSE, une institution culturelle de solidarité. Au lendemain du forum de l'ICAN, les 14 et 15 février à Paris, le documentaire a été suivi d'un débat auquel ont assisté Rafael de la Rubia de l'équipe internationale de la Marche mondiale et Carlos Umaña du comité directeur international de la ICAN Ce fut l'occasion de discuter de questions d'intérêt avec un public pas nécessairement expert en la matière.

Journée d'actions pour la non-violence à Montreuil et Bagnolet

Le week-end suivant, c'était à Montreuil et Bagnolet où le samedi 22 février, tout un Journée d'actions pour la non-violence, organisé à l'initiative de François Dauplay du collectif musical Musique de Noue. A partir de 15 heures Centre social et culturel de Tofoletti Bagnolet, organisant à cette occasion la journée des langues maternelles sous le signe de la non-violence, le public composé d'adultes et d'enfants, était animée par une exposition de panneaux pédagogiques sur la non-violence animée par le MAN (Mouvement pour une alternative non violente), et par des stands d'association Soleil Comorien y Culture Solidaire. Adultes et enfants ont pu participer à diverses activités: ateliers de peinture sur casquettes avec possibilité d'écrire le mot PAIX en plusieurs langues, jeux pédagogiques dans leur langue maternelle, et dans une autre salle, projection de la version courte du documentaire Le début de la fin des armes nucléaires.

Après le lancement officiel de la journée par Alassane, le responsable du centre qui a présenté les différents représentants des groupes concernés, enfants et adultes ont interprété diverses compositions musicales originales telles que les Comores et les Berbères, avant de chanter ensemble la merveilleuse chanson composée par Simon, «Coza Zi Gi» qui intègre plusieurs façons de saluer en plusieurs langues! Puis l'ensemble du groupe s'est rendu dans une autre partie du quartier au rythme des instruments à percussion et autres en zigzaguant entre les bâtiments jusqu'à rejoindre d'autres membres voisins de l'association Les amis de l'école de la Noue sur un podium, joignant ainsi symboliquement les deux parties du quartier, entre deux communes. Puis, petit à petit, de petits groupes ont avancé le long de l'esplanade JP.Timbaud pour configurer le symbole de la paix avec près de 120 personnes et lancez avec force le slogan «Montreuil et Bagnolet pour la paix et la non-violence! «Un moment magique a ensuite suivi: les enfants se sont lancés avec enthousiasme pour écrire et dessiner beaucoup de graffitis sur le sol avec de la craie, des messages multicolores de paix et de non-violence dans toutes les langues.

La caravane est ressortie pour se rendre au Maison de quartier 100 Hoche à Montreuil où une collation en plein air attendait les participants; dans le jardin partagé, Jean-Roch de l'association «On sème tous» (Nous semons tous) a commencé à creuser la terre pour planter et arroser avec les enfants un cerisier de paix.

  • Une fois à l'intérieur, Martine Sicard de l'équipe internationale 2MM a fait une présentation de la marche et de son parcours à ce jour, illustrée d'images de plusieurs continents. Et le moment est venu où Musique de Noue, le groupe vocal et instrumental formé par les habitants du quartier, a donné un concert chaleureux et gai de chansons de plusieurs pays, invitant enfin tout le public à danser ...

La journée s'est terminée autour d'un repas partagé, ce fut un grand succès pour tous, riche en émotions et en expériences, avec la mise en avant de nombreuses initiatives, une fantastique participation multiculturelle et intergénérationnelle de plus de 200 personnes, fruit d'un beau travail en équipe parmi les différents groupes et associations de quartier du quartier Montreuil la Noue, Delpeche-Libération. Le tout dûment filmé et documenté par Brigitte Cano de Pressenza , Stéphanie et Arthur du collectif Final Cut entre autres.

Demandé la paix sur l'esplanade des droits de l'homme du Trocadéro

Le lendemain, le Dimanche 23 à Paris, un acte symbolique sur l'esplanade des droits de l'homme du TrocadéroDevant la Tour Eiffel, il a réuni les humanistes et une partie du public qui se sont joints pour effectuer une méditation-demande en cercle, pour la paix et la non-violence, après avoir lu un poème inspirant de Nathalie S. Il a lu la guitare accompagné de Nadège, puis Martine S. a dit quelques mots sur le sens de cette deuxième marche, rappelant ses thèmes principaux:

  • L'interdiction des armes nucléaires ... "Nous sommes déterminés à éviter les guerres pour les générations futures. ».
  • La refondation de l'Organisation des Nations Unies, notamment au sein du Conseil de sécurité, d'un Conseil de sécurité environnementale et d'un Conseil de sécurité socioéconomique. "Une Organisation des Nations Unies qui défend tous les citoyens de la planète».
  • La création de conditions pour une planète totalement durable. "La Terre est la maison de tous »
  • Non-discrimination de toute nature: sexe, âge, race, religion, économique, etc. "Aucun être humain au-dessus de l'autre».
  • La non-violence comme nouvelle culture et la non-violence active comme méthodologie d'action »La non-violence est la force qui transformera le monde».

Les lumières qui se sont allumées à la fin ont montré l'engagement des personnes présentes à continuer d'agir et à multiplier ces actions dans leur environnement ...


Rédaction: Martine Sicard (Monde sans guerres et sans violence)
5/5 (Examen 1)

Laisser un commentaire