Mer méditerranée de la paix

LE 27 OCTOBRE, LA "MER MÉDITERRANÉE DE LA PAIX", LE CHEMIN MARITIME DE LA 2ÈME MARCHE MONDIALE POUR LA PAIX ET LA NOVIOLENCE, QUITTE GÊNES (ITALIE)

LE 5 DE NOVEMBRE À BARCELONE LA RENCONTRE AVEC LE BATEAU DE LA PAIX

Le 27 octobre 2019 de Gênes commence «MAR MEDITERRÁNEO DE PAZ», la route maritime de la 2e Marche mondiale pour la paix et la non-violence, l'événement pacifiste qui a débuté à Madrid le 2 octobre et se terminera dans la capitale espagnole le 8 mars 2020.

«MEDITERRÁNEO DE LA PAZ», est une initiative du Team Base de la Marcha, en collaboration avec la Fondation Exodus de Don Antonio Mazzi, qui a mis à disposition l'un des deux voiliers de la Communauté de l'île d'Elbe; l'association pour la promotion de la culture marine La Nave di Carta et l'Union Italienne de Voile Solidaire (Uvs).
Le voyage partira de l'embarcadère devant le Galata Mu.Ma, musée de la mer et des migrations de Gênes et se déroulera à Marseille et à Barcelone, où il arrivera en même temps que le navire PEACE BOAT, de l'ONG japonaise qui navigue depuis trente-cinq ans. dans le monde entier pour la promotion de la culture de la paix, le désarmement nucléaire, la protection des droits de l'homme, la protection de l'environnement et le développement durable.

Après la ville catalane, le voilier fera escale en Tunisie, à Palerme et à Livourne, la dernière étape se fera à Rome, par voie terrestre, pour la réunion avec la Société géographique italienne, où le journal de voyage sera présenté.

«Paix, désarmement nucléaire, droits de l'homme et environnement: tels sont les thèmes de la 2ème Marche mondiale qui, dix ans après la première, traversera un monde dans lequel il y a trente guerres en cours et dix-huit zones de crise. Au centre de notre action se trouve la demande faite aux États de ratifier le Traité sur l’interdiction des armes nucléaires et l’engagement dans la voie du désarmement des armes classiques. Des concepts déjà contenus dans la Déclaration de Barcelone de 1995 pour le partenariat méditerranéen de paix signée par 12 pays », explique Tiziana Volta Cormio, membre de l'équipe internationale de la Marche. Une déclaration est restée sur papier. Ce que nous voyons chaque jour en Méditerranée est intolérable: l'Europe, lauréate du prix Nobel de la paix en 2012, est aujourd'hui le théâtre d'une grande violence. Les armes quittent l'Europe, mais les migrants ne peuvent pas entrer; il y a une prolifération d'événements consacrés aux armes dans lesquels l'entrée de mineurs est également autorisée. Pour cette raison, nous avons décidé de «marcher» par la mer. Nous voulons aussi témoigner de la nécessité d'en dire assez avec des mots de haine et de violence opposés aux différentes cultures, et aussi de dénoncer la violence contre le milieu marin dont dépend le climat. Nous voulons le faire avec l'arme puissante de la non-violence active ».

Matériel associé

En attendant plus d'informations

Organismes promoteurs

En attendant plus d'informations

Participants adhérés

En attendant plus d'informations

Événements à venir

En attendant plus d'informations

Actualités

Événements Passés

Égayer et rejoindre ce initiative!