Forum Vers un avenir non-violent

La Marche latino-américaine s'est clôturée par le Forum « Vers l'avenir non violent de l'Amérique latine »

La marche latino-américaine s'est clôturée par le Alésage « Vers l'avenir non violent de l'Amérique latine » qui a été réalisé en mode virtuel par connexion Zoom et diffusé sur Facebook entre le 1er et le 2 octobre 2021.

Le Forum était organisé en 6 Axes Thématiques dans un contexte d'action positive non-violente, qui sont décrits dans les paragraphes suivants :

Premier jour, 1er octobre 2021

1. - Coexistence pluriculturelle en harmonie, valorisation de la contribution ancestrale des peuples autochtones et comment l'interculturalité peut nous offrir la possibilité d'intégrer cette contribution dans l'avenir non-violent que nous voulons pour l'Amérique latine.

Dans cette section, la Sagesse du Peuples originaires comme contribution à l'avenir non-violent de la région.

Modéré : Prof. Victor Madrigal Sánchez. UNA (Costa Rica).

Exposants:

  • Ildefonso Palemon Hernandez, du peuple Chatino (Mexique)
  • Ovidio López Julian, Conseil national autochtone du Costa Rica (Costa Rica)
  • Shiraigó Silvia Lanche, du peuple Mocovi (Argentine)
  • Almir Narayamoga Surui, du peuple Paiter Surui (Brésil)
  • Nelise Wielewski a participé en tant que traductrice du portugais vers l'espagnol

2. - Des sociétés conviviales, multiethniques et inclusives pour tous les peuples et tous les écosystèmes :

Vers la construction de Sociétés Inclusives, non-violentes et avec un développement durable.

Création d'une législation et d'une culture en faveur de l'égalité des droits et des chances pour toutes les populations exclues, discriminées et immigrées.

Ainsi que de garantir notre survie avec bien-être et celle des différentes formes de vie sur la planète.

La discussion sur les sociétés inclusives pour tous les peuples et écosystèmes, vers l'avenir non-violent de l'Amérique latine, s'est inscrite dans cet axe.

Moderne : José Rafael Quesada (Costa Rica).

Exposants:

  • Kathlewn Maynard et Jobana Moya (Wamis) Brésil.
  • Natalia Camacho, (Direction Générale de la Paix) Costa Rica.
  • Rubén Esper Ader, (Forum socio-environnemental de Mendoza) Argentine.
  • Alejandra Aillapán Huiriqueo, (Communauté de Wallmapu, Villarrica) Chili
  • Iremar Antonio Ferreira (Instituto Madeira Vivo) - IMV. - Brésil

3. - Propositions et actions non violentes pouvant servir de modèle pour atténuer les grands problèmes de violence structurelle en Amérique latine :

Propositions régionales ou communautaires de solutions non-violentes, organisées pour la récupération d'espaces et de sociétés à la recherche de renversement des problèmes de violence structurelle, de violence économique, de violence politique, ainsi que de violence causée par le trafic de drogue.

La discussion comprenait des propositions non violentes pour atténuer la violence structurelle en Amérique latine.

Modéré : Juan Carlos Chavarria (Costa Rica).

Exposants:

  • MÉd. Andres Salazar White, (Coneidhu) Colombie.
  • Licencié Omar Navarrete Rojas, secrétaire de l'Intérieur du Mexique.
  • Dr Mario Humberto Helizondo Salazar, Institut de contrôle des drogues du Costa Rica.

4. - Actions pour le désarmement et pour que les armes nucléaires soient illégales dans toute la Région :

La visibilité des actions en faveur du désarmement, la reconversion du rôle des armées et des forces de police dans la région, par une police citoyenne préventive, la réduction des budgets militaires et l'interdiction des guerres comme moyen de résolution des conflits, ainsi que ainsi que l'interdiction et la stigmatisation des armes nucléaires dans la Région.

La conférence était Actions pour le désarmement dans la région.

Modéré : Juan Gómez (Chili).

Exposants:

  • Juan Pablo Lazo, (Caravane pour la paix) Chili.
  • Carlos Umaña, (ICAN) Costa Rica.
  • Sergio Aranibar, (Campagne internationale contre les mines) Chili.
  • Juan C. Chavarría (F. Transformation en temps de violence) Costa Rica.

Deuxième jour, le 2 octobre

5. - La Marche sur le chemin intérieur pour la non-violence personnelle et sociale à la fois :

Développement personnel et interpersonnel, santé mentale et paix intérieure nécessaires pour construire des communautés non violentes.

Une discussion a eu lieu sur la santé mentale et la paix intérieure nécessaires à la non-violence personnelle et sociale simultanément.

Modéré : Marli Patiño, Coneidhu, (Colombie).

Exposants:

  • Jaqueline Mera, (Courant Pédagogique Humaniste) Pérou.
  • Edgard Barrero, (Président Martín Baro Free) Colombie.
  • Ana Catalina Calderón, (Ministère de la Santé) Costa Rica.
  • María del Pilar Orrego (Brigades blanches du Collège des psychologues) Pérou.
  • Ángeles Guevara, (Université Aconcagua), Mendoza, Argentine.

6. - Quelle Amérique Latine veulent les Nouvelles Générations ?

Quel avenir veulent les nouvelles générations ?

Quelles sont vos aspirations et comment générer des espaces pour leur expression, ainsi que pour rendre visibles les actions positives qu'elles génèrent basées sur la création de nouvelles réalités ?

La conversation a porté sur l'échange d'expériences des nouvelles générations.

Modérée : Mercedes Hidalgo CPJ (Costa Rica).

Exposants:

  • Forum des jeunes, (Costa Rica).
  • Commission de la jeunesse pour les droits de l'homme, Cordoue (Argentine).
  • Comité Cantonal de la Jeune de Cañaz, Gte. (Costa Rica).

Nous apprécions les efforts de tant d'orateurs, de participants et d'auditeurs de différents pays, latino-américains ou non, qui ont rendu possible ce Forum qui, sous ses différents aspects, a montré qu'il existe une manière de voir et de construire le monde qui implique la création de relations humaines et sociales coopératives basées sur une attitude de non-violence active, de compréhension, de respect et de coopération.

Ainsi, les différentes ethnies et cultures ne séparent pas les populations mais, au contraire, les propulsent vers un échange qui les enrichit dans leur unicité et leur diversité, consolidant pas à pas la tendance historique qui tisse les peuples dans la création d'un Nation.

Laisser un commentaire