L'Agro Romano recevra le mois de mars

Le 29/02/2020, le marché fermier Agro Romano (Rome, Italie), recevra la 2e Marche mondiale pour la paix et la non-violence avec différentes activités

Les agriculteurs du marché fermier d'Agro Romano, le samedi 29 février à 11.00 heures, organisent le symbole humain de la non-violence à Largo Raffaele Pettazzoni pour accueillir le Marche mondiale pour la paix et la non-violence à Rome exactement à Tor Pignattara.

Les agriculteurs impliqueront les personnes qui viendront faire les courses pour se préparer à réaliser le symbole humain avec les enfants qui fréquentent le parc Sangalli.

Le tout accompagné de musique jazz improvisée et de jeux pour enfants et adultes.

L'événement sera enregistré avec un drone.

Ce marché, avec une pratique active de non-violence, répond à la violence économique

Le Farmers Market est né pour donner, avec la pratique de la non-violence active, une réponse brutale à la violence économique subie par les petites exploitations par le système économique actuel de pillage.

Il a été créé par la Future Humanist Association, qui est devenue plus tard une association d'agriculteurs, comme un instrument concret pour lutter contre la violence économique qui sape de plus en plus les valeurs humaines importantes de notre vie quotidienne.

Pour cette raison, à la base de chaque marché de producteurs, il y a trois objectifs:

1) Créer des emplois en donnant aux petites exploitations des opportunités équitables de vendre leurs produits directement.

2) Donner aux gens la possibilité d'acheter des produits sains et de qualité à un bon prix.

3) Affecter une partie des revenus du marché aux projets d'auto-développement que l'association Futura réalise en Afrique.

Créer des espaces et des moments de vie saine

Un autre aspect qui rapproche le marché des agriculteurs de la marche est son tempérament à créer des espaces et des temps de coexistence saine, d'échanges culturels, où l'achat n'est pas seulement un acte aliénant, mais un temps récupéré de la paix, du plaisir, beauté, socialité des relations humaines.

"Nous ne pouvions rien faire d'autre que rejoindre la Marche", explique Laura, qui possède une ferme près de Rome, "grâce à notre participation aux marchés de producteurs, nous pouvons poursuivre notre lutte non violente pour une redistribution plus équitable de la richesse agricole".

contacter: Claudio Roncella 3383770836, email.futuruma@gmail.com

L'événement sur Facebook: https://www.facebook.com/422493544587316/posts/1492417297594930/?sfnsn=scwspmo&extid=3VivVegosurPioV5

0/5 (0 avis)

Laisser un commentaire