Bulletin de la Marche mondiale - Numéro 7

Avec cette newsletter la 2ème Marche Mondiale saute en Afrique, nous verrons son passage à travers le Maroc, et après son vol vers les îles Canaries, les activités dans les "îles chanceuses".

Le passage au Maroc

Après avoir rejoint plusieurs membres de l’équipe de base de la Marche à Tarifa, certains de Séville et d’autres du port de Santamaría, ils se sont dirigés ensemble vers Tanger.

Larache, la ville des trois cultures, a accueilli la Marche mondiale pour la paix et la non-violence 2.

Depuis Marrakech, nous soulignons le travail de ses habitants pour parvenir à une convergence des trois cultures à travers l’histoire.

Vendredi 11, en octobre, après un long voyage, la Marche mondiale est arrivée, de nuit, à Tan-Tan, la porte du désert.

Avant de finaliser sa tournée au Maroc, la Marche mondiale était à El Aaiún, «porte du Sahara», où elle était accueillie par des membres de l’Association de solidarité et de coopération sociale.

Et la Marche s'envole pour les îles Canaries

Le bref séjour de la Marche mondiale 2 a laissé deux actes attachants enregistrés dans la mémoire.

Le recteur de l'Université de La Laguna a reçu les promoteurs de la Marche mondiale pour la paix et la non-violence 2.

Résumé des activités à Tenerife, du documentaire, de la réception à La ULL et de la marche à Puerto de la Cruz.

À Lanzarote, diverses activités pour la paix, des gongs, un ducumental, des échanges avec des associations, de la musique et, avec le Kelly, la populaire paella.

0/5 (0 avis)

Laisser un commentaire